Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'un esprit libre

Sans abris = sans Noël ?

"Que le Paradis existe ou non, il est préférable de faire des bonnes actions." Proverbe éthiopien.

"Que le Paradis existe ou non, il est préférable de faire des bonnes actions." Proverbe éthiopien.

J’avais déjà posté un article sur Facebook l’an passé afin de partager cette « bonne action » que je fais chaque année.
Il s’agit de cumuler 10 euros par mois durant un an et de donner la somme finale (120 euros normalement si vous avez mis de côté 10 euros tous les mois ;) ) à un SDF pendant la période des fêtes de fin d’année.

Comment cette idée a-t-elle germé dans ma tête ?

Tout simplement en voyant un SDF dévisager les passants, les bras couverts de cadeaux. Je me suis demandé ce que pouvait ressentir un homme seul dans les rues, sans argent ni famille quand devant lui passaient toutes ses personnes respirant le bonheur. Je me suis imaginé à quel point cette solitude devait être difficile à vivre, surtout en temps de fêtes. J’ai donc voulu rendre leur vie un peu plus joyeuse en espérant y avoir remédié.

En quoi consiste l’action ?

C’est très simple : mettre 10 euros de côté chaque mois pendant un an afin de cumuler 120 euros qui seront ensuite donnés à un SDF pendant les fêtes.

Dix euros par mois, ce n’est rien. On ne s’en aperçoit pas du tout. Dix euros c’est pratiquement le prix d’un paquet de cigarettes, c’est un peu moins qu’une place de cinéma 3D, c’est un chocolat chaud avec une crêpe dans un resto, c’est parfois le prix d’une application à la con pour téléphone portable. Bref, ce n’est pas grand-chose et ce n’est pas à reproduire chaque semaine pendant un mois, mais seulement une fois par mois. Donc si vous lisez ce message, vous avez un ordinateur ou un téléphone portable avec un abonnement qui vous permet d’aller surfer sur le net. Tout ceci coûte bien plus que 10 euros. Donc vous n’avez pas tellement d’excuse ;)

Pourquoi attendre la fin de l’année ?

Car le bonheur des uns fait parfois le malheur des autres. Si demain je devais me retrouver à la rue et que devant moi se dressait une foule de gens heureux, cadeaux à la main, entourés de leurs amis et familles, je pense que de voir tout ce « bonheur » me rendrait totalement malheureux. La solitude est terrible. Quand celle-ci est couplée avec un froid hivernal et une période normalement festive, l’impact sur le moral doit être affreusement dure à surmonter.

Alors j’ai trouvé cette période adéquate pour offrir ce petit cadeau. Je ne suis pas fan des Noëls style « la course aux jouets », bien au contraire. Je pense que cette fête devrait être un moment de rassemblement et partage au plutôt que cette folie qui pousse les gens à tomber dans une consommation hors du commun dans le but de faire un cadeau, car il faut faire un cadeau. Mais ce n’est pas le thème abordé dans cet article.

Donc, c’est Noël et qui dit Noël dit magie ! Alors oui, je crois encore en la magie ! Recevoir de la part d’un inconnu 120 euros pour Noël, alors que la plupart des gens ne vous voit même pas, je trouve ça magique !

Mais rien n’empêche de donner quelque chose tout le reste de l’année, bien au contraire !

Pourquoi des sous et non pas à manger ? Ils vont surement s’acheter de l’alcool, blablablabla…

Car je ne connais pas leurs goûts alimentaires, leurs allergies, leur religion…

J’entends souvent cette phrase : ils vont claquer tout le fric dans de l’alcool.
Peut-être.
Je n’en sais rien, je ne leur demande jamais ce qu’ils comptent en faire. Le but recherché ici est de faire plaisir à une personne rongée par la solitude. Si avec les sous, cette personne s’achète de l’alcool et qu’elle en ressort plus heureuse, alors l’action s’est montrée bénéfique et réussie. Chacun a ses propres priorités dans la vie. Tout le monde a des besoins et cherche à être le plus heureux possible. Pour certains, acheter un téléphone à 600 euros sera la raison de leur bonheur. Pour moi, je trouve ça inutile et stupide. Chacun son truc. Nous ne sommes pas là pour faire la morale à un mec qui s’achète de la bière avec des sous qu’on lui a offerts (même si 120 euros de bières ça commence à faire beaucoup). Sinon je cours dès demain dans toutes les familles de France pour faire la morale aux parents qui pensent que offrir le plus de cadeaux possible à son enfant fera de lui le plus heureux du monde.

Le mot de la fin :

Cette action est vraiment belle. Cela permet de faire quelque chose de beau et utile en ces périodes qui sont plus synonymes de consumérisme et gâchis plutôt que de partage et amour. 

Je n’écris pas ces lignes pour recevoir un prix Nobel. Je souhaite seulement partager cette idée qui, d’année en année, me plait de plus en plus. Chaque bonne action, aussi petite qu’elle soit, est importante. Donner sans rien attendre en retour si ce n’est un sourire, des larmes de joie ou un baiser sur la main (si si, imaginez mon malaise) est une chose rare en ce monde. Dans une époque où l’individualité prime, il faut parfois agir de son côté afin de fissurer cette immense couche de glace qui recouvre notre cœur. Et si demain tout le monde fend peu à peu cette barrière gelée, alors celle-ci explosera et nous retrouverons cette chaleur humaine qui se cache au fin fond de nous. Car si dans le mot « humanité » se cache celui de « humain », ce n’est pas pour rien.

“Agis avec gentillesse, mais n’attends pas de la reconnaissance.”

Confucius

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Oland 05/01/2015 11:51

Super initiative ! Je commence dès aujourd'hui à placer 10 euros de côté! Bravo, je partage ton article!

La rouquine 04/01/2015 23:12

je te suis toujours dans cette merveilleuse idée ! En cette fin d'année 2014 un sdf et son chien ont reçu de ma part un cadeau pour un sourire en échange

Supervagabond 04/01/2015 23:14

Super ! Je suis content de lire ça!