Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'un esprit libre

L'horreur de Dunwich - Howard Phillips Lovecraft

L'horreur de Dunwich - Howard Phillips Lovecraft

Résumé :
Dunwich, petit village lugubre cerné par les collines du Massachusetts, est le théâtre d'événements étranges et inquiétants. Le mystère plane autour de la naissance de Wilbur Whateley et le mauvais sort semble s'acharner sur sa famille. Après une enfance solitaire, Wilbur, guidé par ses instincts maléfiques, dérobe un livre de sorcellerie, le Necronomicon... Verrouillez les portes, calfeutrez les fenêtres et allumez toutes les lumières avant d'ouvrir ce livre...



A l'heure actuelle, dès que nous pensons à des histoires fantastiques/horrifiques, Stephen King nous saute à l'esprit.
Mais, bien avant lui, d'autres écrivains ont su manier de façon experte leurs plumes pour nous entrainer au plus profond des ténèbres.
H.P Lovecraft en fait partie.

L'horreur de Dunwich est une nouvelle plutôt longue (un peu moins de 100 pages) mais qui se lit de manière très rapide (pour ce genre d'histoire, le mieux étant de lire l'intégralité en une seule fois).
Elle nous plonge en compagnie de Wilbur Whateley, enfant étrange aux capacités presque surhumaines qui, après avoir découvert le Necronomicon, va se transcender en quelque chose de monstrueux dont les motivations pourraient s’avérer plus que néfastes pour la planète.
De retour dans son village natale, la bête sème la terreur, sortant des profondeurs de la Terre pour faire régner le chaos...
Qui l'en empêchera?
 

L'horreur de Dunwich - Howard Phillips Lovecraft

En tant que fan de fantastique, Lovecraft reste avec Poe un de mes auteurs favoris. C'est donc avec un immense plaisir que j'ai relu cette nouvelle cauchemardesque.

Il ne faut pas s'attendre à des profusions d'hémoglobine ni à un suspens haletant. Mais plutôt à un récit sombre, lugubre, où la plume de l'écrivain vient créer dans votre imaginaire un monstre parfait tout droit sorti de vos pire songes.

Un auteur unique qui de son temps, écrivit dans l'ombre toutes ses œuvres qui ne furent réellement connues que lorsque celui-ci rendit l'âme.

Un classique de l'épouvante.

 

 

 

« On assure que ces oiseaux sont des psychopompes qui guettent les âmes des mourants et qu’ils rythment leurs cris étranges à l’unisson des râles d’agonie. »

 

 

« Le géant à mine de bouc penché devant lui semblait la progéniture d’une autre planète ou d’une autre dimension; quelque chose qui n’était qu’à moitié humain, et lié aux noirs abîmes d’essence et d’entité qui s’étendent tels des fantasmes de titan au-delà de toutes les sphères de la force et de la matière, de l’espace et du temps. »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article