Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'un esprit libre

Annihilation - Jeff Vandermeer

Annihilation - Jeff Vandermeer

Quatrième de couverture :

La Zone X, mystérieuse, mortelle. Et en expansion. Onze expéditions soldées par des suicides, meurtres, cancers foudroyants et troubles mentaux. Douzième expédition.


Quatre femmes. Quatre scientifiques seules dans une nature sauvage. Leur but : ne pas se laisser contaminer, survivre et cartographier la Zone X.

 

 

***

 

Nous suivons quatre scientifiques, une biologiste, une psychologue, une géomètre et une anthropologue en pleine expédition dans la zone X, zone hostile dont la nature semble avoir établi ses propres règles et dont certains faits restent totalement inexpliqués.

Ces quatre femmes représentent la douzième expédition. Toutes les précédentes ont échoué ou bien se sont terminées par de tragiques fait divers.

Alors qu'elles découvrent une étrange tour s'enfonçant dans la terre, les voilà confrontés à une force qui va bien au delà du rationnel.

 

***

 

Mon avis :
 

Je me suis laissé tenter par la quatrième de couverture et par les avis énoncés sous le résumé. "Atmosphère Lovecraftienne [...] Frissons garantis." , " Effrayant et fascinant."

Et finalement, je reste très déçu de cette lecture.

Bien que l'idée de base soit vraiment attrayante (une zone inconnue et mystérieuse habitée par d'étranges forces), je me suis terriblement ennuyé.
Quelques passages ont réussi à me sortir de ma torpeur (la découverte des phrases, l'aventure dans le phare, la rencontre avec le Rampeur) mais le reste du livre m'a semblé être un enchevêtrement de descriptions, de répétitions et d'actions inutiles.

Que l'auteur ne nomme pas les protagonistes est une très bonne idée. Nous sommes seulement spectateur de cette aventure, même si le personnage principal (la biologiste) nous parle comme si nous étions les lecteurs de son carnet de bord.
Cette Zone X nous est (trop) bien décrite et il est facile d'imaginer les différents recoins et endroits que nous visitons en même temps que les personnages.
Parfois, une action imprévisible nous tombe dessus, de quoi avaler quelques pages rapidement, mais finalement, le tout se retrouve submergé par le rythme ultra lent de l'aventure.

Enfin, rien d'effrayant ici. Peut-être un léger suspens de temps en temps, mais rien de bien méchant au point de nous faire cauchemarder.

Il s'agissait du premier volume d'une trilogie, et j'hésite réellement à me lancer dans la suite de cette aventure.
J'aimerais en connaitre d'avantage sur cette Zone X, mais je ne me sens pas capable pour le moment d'affronter ces longueurs qui malheureusement gâche la lecture d'un ouvrage qui aurait pu être vraiment très bon.

 

Un film vient de sortir, peut-être vais-je le regarder. En espérant ne pas m'endormir.



Mais les goûts et les couleurs...

 

 

" Il ne restait pas grand-chose de son visage et la peau encore en place était parsemée d’étranges brûlures. Sa mâchoire brisée, qui donnait l’impression d’avoir été violemment ouverte d’un seul mouvement brutal, laissait échapper un torrent de cendres vertes qui se terminait en petit monticule sur son torse. Ses mains, posées paumes vers le haut sur ses genoux, n’avaient plus de peau, mais seulement une espèce de filament vaporeux, avec là encore des brûlures. Ses jambes semblaient avoir fusionné et en partie fondu, il manquait une chaussure et l’autre avait volé contre le mur."

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article