Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'un esprit libre

Biais- D : Effet Barnum

Biais- D : Effet Barnum

Nouveau biais, nouvelle BD :)

Les deux premières se trouvent ici :

Pour cette troisième édition, nous nous intéressons à l'effet Barnum.
Vous avez tous été la victime de ce biais au moins une fois dans votre vie. Quand vous avez lu la rubrique astrologie à la fin de votre magazine TV, quand, en vacances, une diseuse de bonne aventure vous a confier votre destinée à l'oreille (avant de vous demander une certaine somme d'argent)... et à ce moment-là, vous vous êtes dit : Mais...c'est vrai!
Bref, il s'agit ici un biais très fréquent et qui est devenu le stratagème préféré des astrologues, numérologues et autres voyants.

Avant de rentrer plus en détails sur ce biais, voici ma petite bande dessinée explicative (je sais, c'est du grand Art!)

 

 

Biais- D : Effet Barnum
Biais- D : Effet Barnum
Biais- D : Effet Barnum

Pour voir la BD en taille réelle + explications , cliquez sur l'image ci-dessous.

 

 

Pour télécharger la BD en format JPEG (taille : 2 MO) suivre le lien ci-dessous.

Pour télécharger la BD (format JPEG / 2 MO).

L'expression d'effet Barnum est attribuée au psychologue américain Paul Meehl (1920-2003) en référence à l'homme de cirque Phineas Taylor Barnum (1810-1891), qui dans les années 1850 avait mis au point un numéro dit de "lecture à froid" où l'on racontait des généralités sur les personnes, mais qui paraissaient ne s'appliquer qu'à un seul spectateur cible.

En tant que technique de manipulation, l'effet Barnum est largement utilisé :

  • en astrologie,
  • en numérologie,
  • en cartomancie,
  • en chiromancie,
  • en graphologie,
  • dans les horoscopes,
  • en voyance,
  • dans les pseudosciences en général,
  • dans les tests de personnalité,
  • en politique,
  • en séduction.

 

Le texte énoncé dans la BD (provenant du livre sur l'astrologie ainsi que de la voyante) est un texte que le psychologue américain Bertram Forer a donné comme réponse à la suite d'un test de personnalité qu'il a fait passer à ses étudiants.
Il a demandé à ses élèves de noter de 0 (médiocre) à 5 (excellent), la pertinence de ce texte par rapport à leur propre personnalité. Il a obtenu une évaluation moyenne de 4,26 qui montre un important accord. Les résultats de cette expérience reproduite des centaines de fois depuis 1948 ont été confirmés avec des notes analogues (environ 4,2 en moyenne) et avec un écart-type très étroit.

Voici le texte complet :

"Vous avez besoin d'être aimé et admiré, et pourtant vous êtes critique avec vous-même. Vous avez certes des points faibles dans votre personnalité, mais vous savez généralement les compenser. Vous avez un potentiel considérable que vous n'avez pas encore utilisé à votre avantage. À l'extérieur vous êtes discipliné et vous savez vous contrôler, mais à l'intérieur vous tendez à être préoccupé et pas très sûr de vous-même. Parfois vous vous demandez sérieusement si vous avez pris la bonne décision ou accompli ce qu'il fallait. Vous préférez une certaine dose de changement et de variété, et devenez insatisfait si l'on vous entoure de restrictions et de limitations. Vous vous flattez d'être un esprit indépendant ; et vous n'acceptez l'opinion d'autrui que dûment démontrée. Vous avez trouvé qu'il était maladroit de se révéler trop facilement aux autres. Par moment vous êtes très extraverti, bavard et sociable, tandis qu'à d'autres moments vous êtes introverti, circonspect, et réservé. Certaines de vos aspirations tendent à être assez irréalistes."

 

Comment expliquer l'effet Barnum ? Et bien selon Dickson et Kelly (1985) qui ont étudié la totalité des recherches dédiées à ce phénomène, il semble d'abord que nous aimions particulièrement la flatterie et les discours qui nous valorisent. Ainsi, il ressort des différentes études que les traits de caractère qui nous avantagent soient plus facilement acceptés comme une description précise de notre personnalité que les traits désavantageux. Faites vous-même l'expérience, dites par exemple à quelqu'un : "Je trouve que tu as un grand sens de la justice, n'est-ce pas ?". Vous verrez que la réponse sera toujours : "Oui, c'est vrai...". Dans les recherches sur l'effet Barnum, les analyses de personnalité donnent aux sujets l'illusion d'un portrait nuancé reposant sur une description vague de traits et de leur contraire. L'esprit humain comble alors la description en y projetant ses propres images et en ne retenant que ce qui l'arrange.

De plus, nous cherchons toujours à obtenir des informations sur soi afin de nous construire ou de compléter la représentation que nous nous faisons de nous même, ce qui n'est pas chose facile. Aussi dès que des informations extérieures nous permettent d'assouvir ce besoin d'information à notre égard, nous avons tendance à les accepter surtout si nous croyons aux méthodes qui les révèlent. Ainsi, les études scientifiques de certaines pratiques comme l'astrologie, la numérologie, la graphologie ou la chiromancie montrent qu'elles ne constituent en rien des outils valides pour déterminer la personnalité. Pourtant, la plupart de leurs clients sont satisfaits et convaincus de leur précision car elles semblent donner des analyses précises.

La recherche de Dickson et Kelly montre également que l'effet Barnum est davantage présent chez les personnes qui possèdent un grand besoin d'approbation ou encore une tendance autoritaire.

Le danger avec l'effet Barnum c'est que nous risquons de trouver pertinent n'importe quelle méthode d'évaluation de la personnalité, d'accepter des déclarations hasardeuses voire fausses sur nous-mêmes, si tant est que nous les considérions suffisamment positives ou flatteuses. Une fausse description de notre personnalité peut nous paraître précise et spécifique alors qu'elle est vague et qu'elle peut s'adapter à de nombreuses personnes.

 

 

Conclusion :

 

Trouvez-vous que les tests de personnalité que l'on trouve dans les magazines populaires correspondent à votre personnalité ? Pensez-vous tout autant que votre horoscope ou que votre thème numérologique reflète ce que vous êtes ?

Si vous répondez oui, alors vous êtes victime de "l'effet Barnum"...

 

 

 

 

Sources :

http://www.toupie.org/Biais/Effet_barnum.htm
http://www.charlatans.info/effet_barnum.shtml

"Ce qui est grave, ce n'est pas que tant de gens croient à l'astrologie, c'est qu'ils jugent de choses sérieuses avec des têtes qui croient à l'astrologie."

Jean Rostand

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article