Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'un esprit libre

E=mc² - Christophe Galfard

E=mc² - Christophe Galfard

Résumé:

« E = mc² est une espèce de signal, un panneau marquant l'entrée dans une nouvelle réalité, différente de celle que nous connaissons tous. Et cela a des implications profondes dans le monde de l'infiniment petit comme dans celui de l'infiniment grand...»

E = mc², la plus célèbre de toutes les équations...
Elle a bouleversé à jamais la façon dont nous comprenons le monde, en libérant pour commencer la colossale énergie enfermée dans les noyaux des atomes.
Mais que signifie vraiment cette formule?
Pour le savoir, laissez Christophe Galfard vous raconter l'équation de tous les possibles. Plongez dans un univers d'énergie pure où tous vos repères seront définitivement abolis...

 

A propos de l'auteur :


Christophe Galfard est physicien, écrivain et conférencier. Son travail consiste à expliquer le monde tel que les scientifiques le comprennent aujourd'hui.

Docteur en physique théorique, ancien étudiant de Stephen Hawking, le très grand astrophysicien et cosmologiste, Christophe Galfard a collaboré à l’intrigue, aux détails et aux images scientifiques du livre « Georges et les secrets de l’univers » de Lucy et Stephen Hawking.

Il vit aujourd’hui en France, où il a à cœur d’enseigner la science de manière ludique.

 

" Albert Einstein.
Cet homme a réussi à nous éclairer sur la nature des choses non pas en faisant expérience sur expérience, mais en pensant. En réfléchissant. En imaginant ce que la réalité devrait être. "

 

 

S'il y a bien une matière scolaire dans laquelle j'étais d'une nullité stupéfiante, c'était bien la physique - et les mathématiques.
Mais voilà, avec le temps nous changeons. Et la physique m'est devenu un domaine pour lequel je m'intéresse fortement, tentant de rattraper toutes ces années d'incompréhension envers tout ce qui touche et de près ou de loin ce sujet.
Je cherchais donc un ouvrage de vulgarisation, très facile à comprendre pour le novice que j'étais - et que je suis toujours, mais un peu moins - et je suis tombé sur ce petit livre.

D'un format assez court ( 135 pages) et composé de chapitres et paragraphes épurés, cet essai a pour vocation de vous faire comprendre cette très célèbre équation "E=mc²" que tout le monde connait... mais que beaucoup ne conçoit pas.

Et c'est là que la magie de la vulgarisation entre en jeu.

Divisant le livre en trois parties ( Lumière / Une théorie des objets se déplaçant à grande vitesse / Conséquence), l'auteur parvient avec des mots simples et des exemples très imagés à nous faire saisir ce que la complexité de la physique est pour celui ou celle qui n'a pas l'habitude de s'y intéresser.

On regrettera le format relativement court, mais le contenu reste très instructif, complet et c'est avec une compréhension bien plus claire que nous pouvons réfléchir à l'équation d'Albert Einstein, véritable génie du XXème siècle.

 

Si vous voulez vous plongez dans la physique de manière simple et ludique, ce livre est fait pour vous!

 

Note : 9/10
 

Imaginez-vous assis dans un fauteuil bien confortable, mais constitué non pas de matière, mais de lumière, se déplaçant à la vitesse de la lumière.

Vous vous rendez à un rendez-vous amoureux de l'autre côté de la galaxie.

Soucieux de votre apparence, vous sortez un miroir de votre poche et le tenez devant vous pour vérifier votre coiffure. La question est la suivante: voyez-vous votre reflet dans ce miroir ? Une question importante, s'il en est.

Pour que vous vous voyiez, vous auriez besoin de lumière se déplaçant plus vite que vous. Sans cela, elle n'atteindrait jamais le miroir, ne se réfléchirait donc pas vers vous, et vous ne vous verriez pas.

Mais pour que cette lumière aille plus vite que vous, qui allez à la vitesse de la lumière, il vous faudrait émettre une lumière qui se déplacerait plus vite que la lumière. Et ça, c'est impossible. La réponse est donc non, vous ne vous verriez pas. Conclusion épatante ; en voyageant à la vitesse de la lumière, il vous est impossible de vérifier votre coiffure.


À vrai dire, la véritable raison pour laquelle vous ne pourriez pas vous voir, nous le savons aujourd'hui, est bien plus troublante : à la vitesse de la lumière, votre temps s'arrêterait.

Votre cœur ne battrait plus.

Vos cellules ne vieilliraient plus.

Votre montre ne tournerait plus.

Le temps se figerait et les distances se réduiraient. Vous ne pourriez pas sortir un miroir de votre poche. Et vous ne verriez d'ailleurs pas votre poche... car vous ne verriez rien du tout.

Pourtant, vous vous déplaceriez. Très vite. Et vous croiseriez des endroits merveilleux. Mais vous ne vous en rendriez pas compte.

C'est décevant, je sais.

Un peu comme quand un enfant prend l'Eurostar pour la première fois, pour aller en Angleterre, et s'attend à voir des poissons sous la Manche.

Mais il y a un autre obstacle à la possibilité même d'un pareil voyage : en réalité, vous ne serez jamais capable de vous déplacer à la vitesse de la lumière. Pour cela, il faudrait que vous soyez constitué non pas de matière, mais de lumière. Les particules (dont vous êtes composé) ne peuvent atteindre la vitesse de la lumière. Seules les particules qui, telles celles de la lumière, n'ont pas de masse en sont capables. Il s'agit là d'une conséquence de E= mc²

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article