Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'un esprit libre

La patience du Diable - Maxime Chattam

La patience du Diable - Maxime Chattam

Résumé :

Un go-fast pris en flag qui transporte bien pire que de la drogue… Deux ados qui tirent sur les passagers d’un TGV lancé à pleine vitesse…
Des gens ordinaires découverts morts… de terreur. Le Diable mène le bal, le monde est devenu fou. Lieutenant à la Section de Recherche de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu’un fil sanglant relie ces faits divers. Rien ne pourra l’empêcher de remonter la piste à sa source.
Aux racines de la peur. Le Mal peut-il contaminer ceux qui le traquent ?

 

 

" Lorsque l'homme ne comprend pas les actes du Seigneur, il lui arrive parfois de transformer son amour en haine, et c'est alors que le démon apparaît pour chuchoter les mots venimeux. Ceux qui croient en Dieu pour obtenir des réponses sont les plus fragiles car ils convertissent facilement leur dévotion en rancœur. La religion n'est pas une béquille extérieure, c'est une ferveur intérieure. Le démon se niche bien souvent dans ce malentendu."

 

Maxime Chattam nous offre ici après la La conjuration primitive un roman sombre où se côtoie l'horreur des violences au sein de notre société (attentats, meurtres sauvages, fusillades...) à la présence du Mal, espiègle et intelligent qui se présente comme une véritable entité surnaturelle.
L'auteur, avec une aisance remarquable, parvient à semer le doute dans notre esprit et pages après pages, nous observons le chaos se répandre parmi la population tandis que Ludivine Vancker semble assurément se battre contre le Diable en personne.

 

Une scène d'ouverture terriblement violente, des victimes mortes "de peur", des visions cauchemardesques, un commerce de peaux humaines, un dénouement inattendu : du Chattam pur et dur qui ne laisse pratiquement aucun répits, véritable descente aux enfers qui dans toute son horreur nous rappelle la fragilité de notre société.

 

"L'homme est prédisposé à la violence et celle-ci ne fait que croître, à mesure que nous industrialisons le monde, que tout se mondialise, la violence grandit, tel un virus, elle s'apprête à exploser. La violence est l'avenir de l'homme."

 

« Mes chers frères, n'oubliez jamais, quand vous entendrez vanter le progrès des lumières, que la plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu'il n'existe pas ! »

Charles Baudelaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article