Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'un esprit libre

Le bug humain - Sébastien Bohler

Le bug humain - Sébastien Bohler

RÉSUMÉ:

Peut-on lutter contre soi-même ? Et si notre cerveau était devenu notre pire ennemi ?
Plus qu'un moment critique nous vivons une véritable tragédie. Surpopulation, surpoids, surproduction, surconsommation, surchauffe, surendettement, nous avons basculé dans l'ère de tous les superlatifs qui mène l'humanité tout droit à sa perte. Si la capacité des ressources de la planète sont comptées, alors nos jours aussi le seront... Inéluctablement.
Mais alors que la situation empire heure après heure, aucune réponse collective tangible ne vient. Nous voyons le mur se rapprocher et nous ne faisons rien. La conscience de ce qui nous attend ne semble avoir aucun effet sur le cours des événements. Pourquoi ?
Sébastien Bohler docteur en neuroscience et rédacteur en chef du magazine Cerveau et psycho apporte sur la grande question du devenir contemporain un éclairage nouveau, dérangeant et original. Pour lui, le premier coupable à incriminer n'est pas l'avidité des hommes ou leur supposée méchanceté mais bien, de manière plus banalement physiologique, la constitution même de notre cerveau lui-même.

Au cœur de notre cerveau, un petit organe appelé striatum régit depuis l'apparition de l'espèce nos comportements. Il a habitué le cerveau humain à poursuivre 5 objectifs qui ont pour but la survie de l'espèce : manger, se reproduire, acquérir du pouvoir, étendre son territoire, s'imposer face à autrui. Le problème est que le striatum est aux commandes d'un cerveau toujours plus performant (l'homme s'est bien imposé comme le mammifère dominant de la planète) et réclame toujours plus de récompenses pour son action. Tel un drogué, il ne peut discipliner sa tendance à l'excès. À aucun moment, il ne cherche à se limiter.
Hier notre cerveau était notre allié, il nous a fait triompher de la nature. Aujourd'hui il est en passe de devenir notre pire ennemi.

 

***

La loi du moindre effort est, après la loi de l'alimentation alimentaire maximale, du sexe à gogo et de la domination, un socle fondamental du comportement animal, et même du comportement d'un animal "évolué" comme l'être humain. Et elle est inscrite dans le marbre de votre striatum.

***

 

Si l'évolution nous a permis d'être ce qu'on est aujourd'hui, c'est grâce à plusieurs mécanismes qui ont fait qu'après tant de milliers d'années, nous avons survécu et développé certaines capacités d'aptitude à notre monde.
Notre cerveau fut notre meilleur âme dans la nature hostile qui jadis comblait l'ensemble de la planète. Car il ne faut pas se mentir ; sans notre faculté d'apprentissage et de réflexion, nos chances de survie auraient été bien plus faibles.
Nous ne sommes pas spécialement fort, nous ne courrons pas vite, nous ne nageons pas bien, nous ne volons pas, nous ne pouvons pas respirer sous l'eau ou bien tenir en apnée suffisamment longtemps. Bref, nos performances physiques sont assez limitées dans le règne animal.
Mais, grâce à notre cerveau, nous avons pu réfléchir différemment, apprendre, créer, anticiper, développer... pour enfin devenir ce que nous sommes maintenant.
Mais malheureusement pour nous, ce qui nous a grandement aidé par le passé nous pousse aujourd'hui vers notre perte.


Le coupable?


Le striatum :

"En neuroanatomie, le striatum (ou neostriatum) est une structure nerveuse subcorticale (sous le cortex) paire. Il est impliqué dans le mouvement volontaire, la motivation alimentaire ou sexuelle, la gestion de la douleur (via le système dopaminergique) et la cicatrisation voire la régénérescence de certains tissus cérébraux.

Il est lié aux maladies de Parkinson et de Huntington ainsi qu'au phénomène d'addiction."


Alors que ce même striatum fut notre meilleur allié durant une bonne partie de notre évolution, il nous est devenu presque incontrôlable et nous pousse à une autodestruction basé sur la quête du plaisir.
Notre consommation excessive, notre avidité, notre façon déraisonné de ne pas nous projeter dans l'avenir - alors que l'on sait tous et toutes qu'il sera des plus catastrophiques si l'on ne change pas... Nous en voulons toujours plus, nous ne sommes jamais rassasiés.
Ce qui a permis à nos ancêtres de collecter les calories nécessaires pour survivre il y a 200 000 ans transforme l'humain d'aujourd'hui en un esclave du désir et l'envie.

Mais des solutions existent pour ne pas faiblir face à ce désordre neuroanatomique. Il suffit de commencer par comprendre comment tout cela fonctionne, et enfin réussir à dominer cette voix intérieure qui nous pousse à dominer et à consommer.


Le BUG HUMAIN est un ouvrage passionnant.
Il nous offre la possibilité d'apprendre de façon très vulgarisé un élément clef de la neuroscience. Comment nous en sommes arrivés là, et pourquoi sommes-nous incapables d'aller de l'avant sans se rendre compte du précipice qui nous mènera vers un destin tragique.

Un livre riche en informations qui vous réconciliera avec les essais scientifiques et qui vous permettra de mieux analyser les comportements humains, en commençant par le votre ;)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article