Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'un esprit libre

Le costume du mort - Joe Hill

Le costume du mort - Joe Hill

J’ai découvert l’auteur avec son recueil de nouvelles  FANTÔMES, livre que j’avais fortement apprécié.
Je me plonge alors dans « Le costume du mort » avec une grande confiance en son créateur. Une idée de base assez simpliste : un homme harcelé par un fantôme habitant le costume qu’il vient d’acquérir sur Internet.
Et tout comme son père, Joe Hill a le pouvoir de faire tenir une simple histoire horrifique sur plus de 400 pages.
Les fans de Stephen King reconnaitront le style : une construction de personnage assez poussé, quelques passages sans grand intérêt qui peuvent ennuyer les lecteurs les moins habitués, des dialogues réalistes parfois un peu trop sarcastiques, et surtout une très bonne maitrise du genre.

 

Véritable descente aux enfers pour le protagoniste principal – ainsi que pour sa compagne -, ils tenteront tous les deux d’échapper aux pouvoirs surnaturels du fantôme bien décidé à les emmener vers l’au-delà grâce à la force de ses mots. Car il n’a aucune emprise physique sur ses proies. Seule sa voix ainsi que ses capacités d’hypnotiseur poussent ses victimes à se donner la mort – souvent cruelle.

Et c’est là que réside tout le côté effrayant du livre.

Comment réussir à échapper à la présence d’un fantôme dont les mots ont tout contrôle sur votre esprit ?

 

Très prenant malgré parfois quelques longueurs, un roman horrifique digne de Stephen King à l’intrigue bien ficelé qui se dévoile petit à petit et à l’ambiance bien décalée en parfaite adéquation avec le personnage de Jude, rock star à la vie monotone enchainant des relations avec des filles toutes plus débridés et loufoques les unes que les autres.

 

Attention aux objets que vous achetez sur Internet !

 

" Les fantômes finissent toujours par vous rattraper, et si vous leur fermez la porte au nez, ils reviennent par la fenêtre. "

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article